Visa pour la performance opérationnelle de la sécurité

Votre budget sécurité est réduit, les risques à couvrir augmentent, des évolutions organisationnelles ne manqueront pas d’intervenir : c’est le moment d’optimiser la performance opérationnelle de votre dispositif sécurité. Comment ? En appréhendant la maîtrise des risques sécurité comme un levier de compétitivité pour l’entreprise.

La performance opérationnelle est l’ensemble de bonnes pratiques qui permettent d’améliorer la qualité, d’optimiser la gestion de toutes les ressources et ainsi de créer de la valeur au sein du département.

Objectif de performance de la filière sécurité = augmenter l’efficacité des processus

Efficacité = Pertinence x Efficience

Pertinence : c’est le rapport entre les moyens utilisés et les objectifs. Deux facteurs influencent la pertinence des processus de sécurité :

  • l’identification des besoins et des objectifs métiers
  • l’analyse des risques sécurité

Efficience : c’est le résultat optimum face aux moyens déployés. Travailler l’efficience passe par :

  • l’augmentation des résultats des processus
  • l’optimisation des moyens à niveau de résultat équivalent

Dans un contexte qui exige une amélioration permanente de l’efficience des processus, pourquoi ne pas appliquer les démarches éprouvées de performance opérationnelle à la sécurité ?

La performance opérationnelle de ces processus sécurité est étudiée au travers de sept enjeux essentiels qui feront l’objet d’un prochain billet :

  • L’optimisation des coûts
  • L’augmentation de la réactivité
  • L’augmentation de la couverture
  • L’amélioration de la cohérence
  • L’amélioration du respect
  • L’amélioration de l’alignement métier
  • La réutilisation

Décloisonner la sécurité, éliminer les dysfonctionnements et industrialiser les pratiques sont autant de leviers pour améliorer la performance opérationnelle de la sécurité. En généralisant cette démarche, les grands comptes seront à coup sûr les témoins de l’amélioration globale de leur dispositif de sécurité.