Comment mieux maîtriser ses risques opérationnels ?

Par Maxime de Jabrun.

Les risques sont partout et peuvent avoir un impact sur l’humanité toute entière : Fukushima, le vol AF 447 entre Paris et Rio, la crise des subprimes… Tout ceci aurait pu être évité ou du moins les conséquences minimisées par la mise en place d’un plan de contrôle adéquat. Mais le plus grave est que de tels évènements peuvent se reproduire si on n’en tire pas une certaine expérience.

Ainsi des plans de contrôles sont mis en place, souvent plus pour répondre à des exigences réglementaires. Mais ceux-ci sont généralement :
– inadaptés aux risques opérationnels encourus par l’entreprise ;
– obsolètes ;
– mal communiqués ;
– très consommateurs de temps.
Il est donc nécessaire de vérifier de façon continue la pertinence et l’applicabilité de ces plans de contrôles et d’y apporter les améliorations nécessaires.

Face à ce besoin qui se fait de plus en plus grandissant, Beijaflore a réfléchi à une offre permettant d’améliorer la maîtrise des risques opérationnels en optimisant la qualité de des contrôles. C’est l’offre OCI – Optimisation du Contrôle Interne.

Basée sur une approche par les risques identifiés par l’entreprise elle-même, elle permet de se concentrer sur ce qui est nécessaire et obligatoire pour garantir un bon niveau de couverture. Un diagnostic des contrôles existants et de leur applicabilité conduit à une amélioration de leur qualité et permet de sélectionner ceux qui vont être conservés, modifiés et supprimés.
Les opérationnels sont systématiquement associés à la définition des contrôles pour identifier les sources de preuves fiables, simples et automatisables.

Il est important de ne pas oublier le volet communication. Les personnes réalisant ces contrôles n’en voient pas toujours la finalité et appréhendent cette tache de façon ennuyeuse et très consommatrice de leur temps. Une sensibilisation des collaborateurs sur la démarche de contrôle peut pallier à cette problématique.

Nos retours d’expérience ont mis en évidence les points suivants :
– le plan de contrôle est plus efficace ;
– les collaborateurs se sentent plus impliqués dans la réalisation des contrôles ;
– les risques majeurs sont mieux maitrisés ce qui augmente la confiance des clients de opérationnels.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à nous demander notre plaquette.